Les déchets plastiques et le 7ème continent

 

Vous vous êtes déjà demandé toutes les tonnes de déchets plastiques qui sont rejetées dans l’océan par heure ?

Et oui c’est choquant !!

Nous allons vous citer quelques chiffres très importants :

– chaque minute de 80 à 120 tonnes de déchets plastique sont rejetés en mer

– avec 60 000 000 de tonnes de plastique produites par an l’Europe est le 2ème plus grand producteur mondial de plastique après la Chine.

Et surtout le plus horrible c’est que quand le plastique se transforme en microparticules les poissons l’avalent donc quand on mange du poisson on mange du plastique !!

Entretien Mr Cristofari :

Bonjour je viens vous parler de la pollution, de la pollution surtout des déchets plastiques qui est le plus gros problème qu’il y a actuellement au niveau des mers et aussi car je sais que vous êtes entrain de faire un petit journal, un petit blog finalement sur tout ce qui est pollution, déchets et tout ce qui est problème en gros de l’environnement.

Alors le titre c’est la pollution des mers et océans, donc je suis Mr Cristofari je suis le 1er adjoint de Mme Sabine Bernasconi donc je travaille à la mairie et je m’occupe surtout d’environnement et d’urbanisme.

Les mers et océans le problème qui s’est posé c’est que pendant de multiples années ça été la poubelle du monde jusqu’en 1970 c’est à dire il n’y a pas si longtemps que ça tout le monde jetait tous les déchets dans les océans donc que ce soit les déchets nucléaires, n’importe quels déchets, les poubelles on les mettaient dans une barge, on les laissaient à l’extérieur et on les lâchaient dans la mer puis on s’est aperçu que petit à petit que la mer n’arrivait pas à tout nettoyer alors qu’on pensait que la mer pourrait tout nettoyer donc à partir de 1972 il y a eu une réponse à ces problèmes qui se posaient et les nations unies, les différentes organisations mondiales ont décidé de ne plus jeter de déchets absolument dans toutes les mers malheureusement ce n’est pas très respecté, on jette encore des déchets, le problème c’est qu’il faut en jeter le moins possible.

Alors les océans vous savez tous que cela recouvre à peu près 70% de la surface de la terre donc c’est ce qui nous fait vivre, cela nous apporte de l’oxygène, les poissons … tout ce qui est nécessaire pour notre vie.

– Comment les déchets font ils pour arriver à la mer ?

Est ce que vous connaissez le cycle de l’eau ? Alors l’origine du cycle de l’eau en gros, il y a la mer, il y a le soleil qui chauffe vous avez de l’évaporation, de la vapeur d’eau qui va donner des nuages qui poussés par le vent vont arriver sur la terre et à ce moment là ils vont se déverser par de la pluie  ou de la neige, cette eau va revenir par les rivières et les fleuves à la mer c’est ça en gros que l’on appelle le cycle de l’eau donc c’est relativement simple, ça part de la mer, ça fait des nuages, de la pluie va tomber sur la terre et ça revient à la mer alors le problème que vous avez vous le voyez de suite puisque l’eau arrive de la montagne et arrive jusqu’à la mer, vous avez un fleuve cela pourrait être l’huveaune par exemple et tout le long de cette vallée vous allez avoir des usines qui peuvent envoyer des produits chimiques, qui peuvent polluer l’air avec des cheminées tout cela cela va être récupéré par l’eau et par l’air puisque les particules qui vont partir des usines vont se retrouver dans l’air que nous allons respirer et aussi pourquoi pas être emportées vers la mer et tomber dans la mer  ou remonter vers les montagnes et à ce moment là on trouvera les particules y compris dans les glaciers.

Au fur et à mesure que cela descend vous allez avoir les stations d’épuration au niveau des villes, les stations d’épuration c’est ce qui récupère les égouts des différentes villes donc les eaux usées et à partir du moment où ça récupère ces eaux usées, ces stations d’épuration sont de différentes qualités, si elles sont de très bonne qualité l’eau qui va sortir va être très bien si elles sont de qualité moyenne l’eau qui va arriver dans le fleuve sera peut être pas tout à fait dépollué donc encore une base de pollution.

Vous allez avoir en bas du fleuve parce que souvent c’est près des ports les stations comme à Berre où est transformé le pétrole qui arrive par les grands bateaux, les tankers et là aussi c’est une possibilité de pollution et là c’est une possibilité de pollution avec du pétrole, vous avez aussi tout au long des rivières les paysans et les paysans qu’est ce qu’ils font ? Ils vont traiter leur champs, mettre des pesticides, des produits chimiques, des engrais et tout cela ça peut arriver dans la rivière qui elle même va arriver dans la mer.

Et puis vous avez aussi des pays, nous, des villages et des villes, lorsque vous jetez un sac plastique dans la rue, lorsque vous avez un chien qui fait son caca dans la rue et bien le jour où il pleut à ce moment là la pluie va laver les trottoirs et amener toute cette pollution vers la mer.

Donc vous voyez tout au long de ces rivières cela explique comment arrive les déchets dans la mer.

80% des déchets qui sont dans la mer proviennent de la terre donc c’est un peu notre faute et c’est à nous de faire attention.

– Est ce que les déchets polluent plus la mer que l’air ?

Et bien ils polluent autant la mer que l’air, vous savez très bien que les plastiques deviennent de plus en plus ce que l’on appelle des micros déchets, ils se délitent, ils deviennent de plus en plus petit, vous avez des déchets plastiques qui sont minuscules, qui sont microscopiques et ces déchets vont être aussi bien amenés vers la mer que vers la terre et il y a toute une série d’études qui ont été faites qui montrent que même à 1500m d’altitude à plus de 5km d’un village donc dans une zone totalement isolée il y a beaucoup de déchets plastiques donc c’est dangereux parce que comme je le disais les micros plastiques rentrent dans la chaîne alimentaire. Donc on en retrouve à peu près partout que ce soit en hauteur, à la montagne ou que cela soit dans la mer, et dans la mer au plus profond même dans ce que l’on appelle la fosse des Mariannes, c’est une fosse où la mer descend à plus de 10000mètres de profondeur et bien même dans le fond de cette fosse on retrouve des déchets plastiques.

Le problème du plastique c’est ça biodégradabilité, mais tout ce que vous jeter dans la mer ou sur la terre c’est plus ou moins biodégradable, si vous jetez un trognon de pomme par exemple au bout de 1 à 5 mois il va disparaitre donc ce n’est pas trop embêtant, mais si vous jetez des plastiques dans la mer ils vont mettre à peu près 400 à 500 ans avant de disparaitre et pendant tout ce temps ils vont donner à tous les poissons qui sont autour des substances qui sont totalement mauvaises et aussi un autre problème ce sont les filets des pêcheurs si vous les laissez dans l’eau comme c’est du nylon ils peuvent rester jusqu’à 600 ans et eux ils sont très dangereux. Puis après vous avez le verre ce n’est pas dangereux bon c’est dommage qu’on retrouve encore des bouteilles dans la mer parce que le verre ont peut le dégrader ou le recycler à 100%.

Si on jette un kilo de verre dans une poubelle de recyclage et bien on peut en refaire 1kg, le verre se recycle donc à 100% et à l’infini.

Je vais vous montrez une photo que vous avez surement déjà vu, c’est une tortue de mer avec un sachet plastique mais pourquoi attrape t-elle ce sachet plastique ? Et bien c’est parce qu’elle croit que c’est une méduse parce que cela flotte comme une méduse et donc elle l’attrape et elle va s’étouffer parce qu’une fois qu’elle l’aura dans l’estomac cela fera un barrage et elle risque de mourrir.

Sur cette photo qui est déjà vieille c’est un poussin d’albatros à Okinawa c’est une ile qui était japonaise, qui est devenue américaine qui est complètement isolée et on s’est aperçu lorsque les scientifiques y vont que dans les ventres des petits albatros il y a des dizaines et des dizaines de déchets plastiques et ils meurent parce que ils ne mangent que cela et ils n’ont plus rien à manger et pourquoi ils ont cela c’est parce que les parents sont allés pêcher ils ont vu à la surface de l’eau trainer ces petits déchets et ils les ont ramené en pensant que c’était de la nourriture et en réalité voit ce que cela donne.

Sur cette photo on voit les pollutions dû au marrées noires, vous avez un beau petit manchot qui malheureusement va mourrir parce qu’il s’est trempé dans le pétrole qui flottait.

Et pour les filets de pêche le problème c’est qu’il reste entre 500 à 600 ans dans la mer et en dérivant il vont s’accrocher et automatiquement les poissons qui passeront par là ils peuvent être pris dans ces filets et mourir donc c’est très dangereux parce que cela laisse des traces même pour les petits poissons et parfois il y a même des plus grands poissons comme on voit sur cette image où c’est une baleine qui s’est entourée complètement dans un filet qui dérivait donc c’est très important de récupérer ces filets.

Vous avez une association qui s’appelle Sea Shepherd c’est une association qui travaille sur l’environnement qui est une très belle association et à Marseille ils ont fait une campagne pendant une ou deux semaines pour récupérer tous les filets qui étaient dans la rade Marseille donc chaque fois qu’ils repéraient des filets c’est des plongeurs très équipes et qui connaissent bien le métier ils allaient chercher les filets parce que c’est excessivement dangereux parce qu’en tant que plongeur vous pouvez très bien être pris aussi dans les mailles du filet donc c’est aussi dangereux pour les poissons que pour les hommes.

– Mais là qu’est ce qui se passe pour la baleine ?

Et bien ça dépend soit elle est fichue soit des fois il peut y avoir des plongeurs juste à côté de ces animaux (dauphins/baleines) et ils coupent les filets et cela permet de les dégager, il y a une très belle vidéo d’un petit dauphin qui se rapproche d’un bateau de pêcheurs et les pêcheurs s’aperçoivent qu’il est dans des filets et ils le libèrent et le petit dauphin peut repartir.

– Est ce que le pétrole, les marées noires sont les plus grands pollueurs ?

Les plus grands difficile à dire parce que le pétrole il y en a pas beaucoup qui part à la mer finalement il y en a peu.

Les plus grandes pollution je dirai que c’est les plastiques.

Mais il y a eu par exemple en 1978 l’Amoco Cadiz c’était un pétrolier géant qui avait 227000 tonnes de pétrole qui s’est échoué à la pointe de la Bretagne et qui a pollué quasiment la totalité de la pointe de la Bretagne il y avait 227000 tonnes de pétrole qui se sont répandues, on voit sur ces images les gens avec du pétrole jusqu’à à peu près mi-jambes et toutes les plages étaient comme ça et les animaux qui ont le plus souffert ce sont les oiseaux il y a eu à peu près 10000 oiseaux qui sont morts, ça fait beaucoup  ça fait énorme surtout quand on pense que ces 10000 oiseaux auraient tous donnés des petits bébés donc on a tué ces 10000 oiseaux avec cette marée et tous les petits bébés qui auraient été à naître ne viendront pas et ça fait donc encore moins d’oiseaux pour les générations futures, les poissons et les coquillages ont été impactés alors il y a eu une chance c’est que cela s’est produit en Bretagne, la Bretagne il y a des marées, des marées qui sont importantes, il y a beaucoup de vagues et tout cela ça a lavé cette marée noire en moins de 7 ans, 7 ans après il n’y avait plus aucune trace parce que c’était en Bretagne. Pas loin en Méditerranée vous avez Fos qui est le premier port pétrolier de France si par hasard vous avez un pétrolier qui fait la même chose devant Fos et si ça va dans les calanques ce n’est pas 7 ans qui nous faudra c’est 30 ans au moins parce que comme il n’y a pas de marée le pétrole restera.

Quelque chose qui est plus embêtant, là c’est ponctuel mais je vous en parle parce que c’est important c’est le delta du Niger, le Nigéria est le premier pays d’Afrique qui produit du pétrole il y a 12500 marées noires dans les 50 dernières années et à ce moment là 12500 donc c’est le delta du Niger qui est complètement pollué et l’eau qui est pompée et que boivent les nigériens et bien elle contient du benzène elle a une proportion importante et c’est presque comme si ils buvaient de l’essence avec un peu moins de pourcentage donc là c’est dangereux parce que cela va agir directement sur la population.

– Pourquoi les oiseaux ils meurent à cause de la pollution ?

Parce que les oiseaux ce sont des oiseaux marins il faut penser que les oiseaux marins ils sont en gros imperméable grâce à leurs plumes c’est comme si ils avaient un imperméable sur eux, leurs plumes sont spéciales donc ils plongent ils ressortent et ils sont complètement secs, là le problème c’est que le mazout va complètement bloquer déjà cette possibilité et en plus le mazout ça pèse et ils n’arrivent plus à se déplacer, donc ils ne peuvent plus plonger, se balader, et ils finissent par mourrir et être étouffer parce qu’ils ne peuvent plus avoir de bonne ventilation. Ils ne peuvent plus bouger parce que c’est visqueux, ça colle et en plus ils en avalent et quand on avale du pétrole brut c’est pas bon.

Alors il y a eu énormément de personnes qui ont récupéré tous les oiseaux, on en a récupéré beaucoup on a essayé de les laver et de les remettre à la mer mais malheureusement il y en a qui sont morts après parce que c’est difficile de laver du pétrole, c’est pégueux, visqueux, gluant et sur un oiseau c’est plume par plume c’est difficile.

– Où est situé le 7ème continent ?

Alors d’abord qu’est ce que c’est le 7ème continent, on voit sur la carte sur la carte du mode, il y a les deux Amérique, l’Europe, l’Afrique et l’Asie vous avez 5 grandes zones où il y a des déchets plastiques, vous en avez deux dans le Pacifique nord et sud, deux dans l’Atlantique et une dans l’océan indien et les gyres se sont ces tours parce que vous avez des courants marins qui tournent d’une certaine façon dans l’atlantique, dans le pacifique nord et finalement chaque fois qu’il y a un tour les déchets finissent par s’amonceler au même endroit. Et donc vous avez le 7ème continent dans l’océan pacifique c’est toute la zone où il y a les déchets, vous avez 80000 tonnes de plastique qui sont à ce niveau là. Alors là on voit que la pollution elle vient de Chine parce qu’il y a des fleuves qui viennent de Chine arrivent et sont très pollués et donc tous les déchets plastiques viennent de là. Le problème c’est qu’il y a c’est que la majorité des déchets sont des micro déchets qu’on ne pourra pas récupérer avec les fameux soit boudins qui permettent de faire une digue ou bien les bateaux qui avalent les déchets plastiques si il n’y avait que les déchets microscopiques ce serait catastrophique ce qui est intéressant c’est qu’il y a pratiquement 60000 tonnes dans ce 7ème continent qui sont des déchets de plus de 10cm et que la il va y avoir des possibilités peut-être de les récupérer donc c’est comme même au point de vue avenir et récupération de ces déchets pour dépolluer cela sera quand même pas mal.

Mais la Méditerranée est très polluée elle aussi, c’est un peu une poubelle parce que le problème c’est qu’il n’y a pas de marée et tout stagne, les déchets restent au même endroit.

Alors là vous voyez c’est un gros boudin qui récupère tous les plastiques alors soit ces déchets sont avalés par un petit bateau soit quand c’est plein une fois par semaine ou deux fois par mois vous avez un bateau plus grand qui arrive qui récupère tous les déchets parce qu’ils sont concentrés à ce niveau là, qui les récupère, qui les met sur une barge et qui les emporte et ça ça peut se faire aussi bien sur un fleuve qu’en mer.

Parce que vous vous connaissez vos fleuves et vos rivières mais regardez ce qui se passe en Asie .

Nous ici on à l’huveaune qui n’est pas de première propreté mais il y a quand même des possibilités ce sont les campagnes de nettoyage qui sont faites, on nettoie les plages de l’huveaune, régulièrement une ou deux fois par an il y a des associations qui font du nettoyage sur les berges.

Là on voit deux barrages qui arrivent à pousser les déchets dans une zone de récupération donc on peut avec des barrages récupérer un maximum de déchets, ça c’est ce qu’on va faire dans l’avenir c’est ce qui se projette jusqu’à maintenant tout partait à la mer.

Alors les campagnes de nettoyage on peut les faire sur le littoral, à Marseille sur les plages si vous vous levez tôt à 6 heures du matin vous voyez sur les plages un matériel de ce type vous avez ici une herse qui descend jusqu’à 10cm de profondeur sur les plages de sable qui gratte le sable jusqu’à 10cm qui récupère tous les déchets qui sont là y compris la plupart des mégots qui les mettent derrière et après ça on récupère tous ces déchets donc tous les matins en période d’été toutes les plages de Marseille qui sont à peu près plate elles sont nettoyées, il y a aussi le nettoyage du port fait par des plongeurs mais le vieux port est très pollué c’est sur parce qu’il y a beaucoup d’idiots qui jettent n’importe quoi mais il faut penser que malheureusement dans toutes les zones où il y a des ports ou des petits canaux en ville c’est la même chose. Vous avez peut-être vu au canal Saint Martin c’est un canal qui traverse Paris tous les dix ans à peu près ils le nettoient, ils le mettent à zéro et ils le nettoie, enlèvent les cochonneries on a retrouvé pareil qu’au vieux port des vélos ….

La première chose par éviter qu’il y est des déchets c’est essayer d’en ramasser le plus possible du moins d’en jeter le moins possible, parce que les déchets plastiques comme le plastique est dans les moeurs et qu’on l’utilisera encore pendant des décennies même si on en utilise de moins en moins il y aura toujours des déchets qui vont arriver et donc il faut diminuer au maximum donc on en parlera tout à l’heure, il faudra trier pour qu’il y en est le moins possible et éviter qu’ils partent dans la nature.

Alors il y a différentes associations qui s’occupent du recyclage comme par exemple recyclop, yoyo Marseille qui est à la rue Sénac dans le centre municipal alors ils ont un sac de cette association yoyo et on apporte toutes les bouteilles plastiques et on peut les mettre là dedans et si vous n’allez pas rue Sénac et bien vous pouvez toujours mettre vos bouteilles dans la poubelle jaune et bleu ou jaune pour le verre c’est vert.

Pour la mer à Marseille on a nettoyé les petits fonds entre 2011 et 2015 on a nettoyé tout ce qu’il y avait entre 0 et 10mètre de profondeur, on a fait un passage avec des plongeurs d’abord pour repérer d’abord les différents déchets qu’il y avait donc ça pouvait être des voitures, des pneus … et après on est passé avec une barge et on a tout enlevé, donc on a nettoyé de 0 à 1à mètres de profondeur et après il faut quand même aussi repeupler et comment on fait pour repeupler et bien on met des récifs artificiels qui sont des maisons écologiques sous marine qui sont là depuis une dizaine d’années et qui ramène la biodiversité.

Alors il y a un problème quand même pour le tri, « la France est mauvaise élève du recyclage et de l’emballage plastique »  ça cela date du dernier rapport de 2016 sur le classement des pays qui recyclent le mieux la France elle est nulle il n’y a que 26% des déchets qui sont recyclés,  en première position c’est la République Tchèque puis l’Allemagne … eux ils recyclent à 50% donc vous voyez qu’on est loin de ce qu’il faut faire et il y a une courbe qui est encore plus embêtante et plus inquiétante c’est que non seulement on est mauvais mais depuis 2005 on a pratiquement pas fait de progrès en 2005 on était à 19% d’emballages, de déchets recyclés et aujourd’hui à 26% donc on a pas beaucoup augmenté, la moyenne de l’Europe est passée de 25% à 41% vous voyez il y a du boulot à faire donc il va falloir que vous motiviez tous les gens que vous connaissez et leur dire « voilà on est des mauvais au point de vue tri, il faut penser que c’est notre avenir donc il faut trier et à tout prix faire quelque chose ».

Et le journal que vous allez faire c’est un très bon exemple parce que vous allez dire à tous vos petits copains, « on ne jette pas son papier par terre, il faut le ramasser … »

En même temps méfiez vous dans la rue si vous dites à quelqu’un qui ne faut pas jeter son papier par terre parce que des fois il y a des gens qui ne sont pas très très sympas.

La solution est dans les mains des citoyens

Alors vous vous n’êtes pas encore des citoyens au sens propre du terme, on est citoyen quand on peut voter donc vous serez citoyens à partir de 18 ans par contre dans votre état d’esprit vous êtes des citoyens parce que vous vous intéressez à la vie de la cité en ce sens on peut dire que vous êtes des citoyens puisque vous allez faire votre journal et que dans votre journal il y aura marqué tout ce que l’on craint et tout ce que l’on peut faire et ça c’est passionnant parce que vous pouvez mobiliser les autres.

Alors il y a quelque chose de très bien qui est sorti il n’y a pas longtemps c’est le 27 mars 2019 le parlement européen a décidé d’interdire dans tous les pays de l’union européenne à partir de 2021 donc c’est dans pas longtemps les couverts à usage unique, les assiettes en plastique à usage unique, les pailles en plastique, les coton-tiges en plastique, les tiges des ballons, les récipients pour aliments, et donc à partir de 2021 vous n’aurez plus ça et il faudra que l’on atteigne 90% pour les bouteilles plastiques et que d’ici 2029 que 30% des contenus des bouteilles soit fait à partir de produit recyclé.

Il faut éliminer le plus possible le plastique et quand t-il y a le même produit mais en carton, bois ou autre il vaut mieux prendre celui là. Mais on ne pourra pas supprimer totalement le plastique pendant des décennies on va en avoir encore.

Article d’Orphée (dessins), Roman, Salim, Shérine et Vanessa.

Sources : Entretien avec Mr Paul-Jean Cristofari 1er adjoint mairie de secteur 1/7 Marseille

Les déchets plastiques et le 7ème continent