L’Art et la dictature

La fameuse invasion de la Sicile par les ours

Auteur : Dino Buzzati. Illustrateur : Claude Lapointe. Date de parution : 1965. Édition : Folio Junior.

Cette histoire débute par un grand malheur, le fils du chef des ours, nommé Léonce, est enlevé par les chasseurs du Grand duc qui sont les ennemis jurés des ours. Léonce va-t-il retrouver son fils ? Les humains ont-ils des affinités avec les ours ?
Les ours vont prendre le pouvoir suite à l’enlèvement du fils de Léonce. Ils instaure une démocratie mais une petite jalousie s’installe chez les ours… Le roi, Léonce, va-t-il réussir à arranger ce problème ?

Je trouve ce livre bien car il y a beaucoup d’aventures et on ressent bien les émotions des personnages.

La ferme des animaux

Auteur : George Orwell Édition : Gallimard

Un certain 21 juin tous les animaux de la ferme du manoir se situant en Angleterre sont convoqués par un cochon du nom de « Sage Ancien » , il les alerte sur le fait qu’ils se font maltraiter par les humains et qu’il faut se rebeller. Sage Ancien meurt peu après. Un jour « Jones » le propriétaire de la ferme oublie de leur donner à manger alors les animaux vont manger dans les poubelles d’à côté. Les acolytes de Jones arrivent en trombe et interviennent avec des fouets.

Lien avec la dictature : Ce livre est en lien avec la dictature parce que les animaux essayent d’instaurer un régime égalitaire mais cela finit en tyrannie.

La balafre de J-C Mourlevat

C’est l’histoire d’un garçon de 13 ans qui s’appelle Olivier (c’est le narrateur). Il va déménager à la Goupil pendant un an. La maison qui est à côté de chez eux est une maison abandonnée, mais un soir un chien qui est dans le jardin va l’attaquer. Heureusement qu’Olivier n’était pas dans le jardin sinon il serait mort. Bizarrement il n’y a que lui et la voisine Mme Goret qui ont entendu, les parents d’Olivier eux rien du tout. Olivier va avoir des visions fantomatiques et il va vouloir comprendre.

Lien avec la dictature : Au bout d’un moment Olivier va faire un grand saut dans le passé où la famille Epstein est en vie, cette famille juive était persécutée.

Mon avis : J’ai trouvé ce livre génial car l’on ressent bien les émotions des personnages (j’ai failli pleurer dans les moments tristes) si je dois relire ce livre cela sera avec plaisir.

La fille du dictateur (en anglais Hitler’s daughter)

Auteur : Jackie French Illustrateur : François Roca

C’est l’histoire d’un petit garçon qui s’appelle Mark et il entend parler de la fille du dictateur Heidi qui est allemande. L’amie de Mark « Anna » va lui raconter l’histoire de Hitler et Heidi, chaque matin à l’arrêt de bus Anna poursuit son récit et Mark commence à s’interroger : Que va t-il se passer pour Heidi ? Je vous laisse le lire ….

Personnages principaux :
– Anna : elle adore raconter des histoires
– Mark : il est très curieux et se pose beaucoup de questions
– Heidi, Hitler : Hitler est un grand dictateur, Heidi est sa fille …

Lien avec la dictature : le livre parle d’un grand dictateur « Hitler »

Ce que j’ai pensé du livre : Je n’ai pas aimé ce livre parce que je n’aime pas les livres d’apprentissage, je préfère les livres comme les contes et les histoires irrationnelles.

Le dictateur film de Charlie Chaplin

7 mars 1941 aux Etats-Unis première sortie du film Ce film est comique et dramatique.

C’est l’histoire d’un soldat de la 1ère guerre mondiale qui se retrouve accidentellement dans un avion. Malheureusement l’avion s’écrase contre un arbre avec l’officier Schultz. Suite à cela il partira à l’hôpital pendant 20 ans. Le dictateur Hynkel prendra le pouvoir de la Tomania.

En 1918, un humble soldat de Tomania devient amnésique après avoir sauvé la vie de Schultz, un aviateur. Enfermé dans un hôpital psychiatrique, il s’enfuit et regagne sa boutique de barbier, dans le ghetto juif. Il ignore tout des événements politiques et s’en prend à des gardes de Hynkel, le dictateur au pouvoir. Hannah, une voisine, le tire d’affaire. Devenu un personnage puissant, Schultz le protège de l’antisémitisme.

Entretien avec Mark et Svetlana Gorokhova qui ont vécu en URSS

Mark Gorokhova :

Je suis né en URSS mais je vis aux Etats Unis depuis 20/25 ans. Je suis né en 1948 et je suis parti de l’Ukraine en 1994, je peux raconter des choses sur cette période, bon au début j’étais trop petit, à l’école nous apprenions tous les jours l’histoire de l’URSS et c’était les matières les plus importantes de tout, plus important que les mathématiques, que la chimie … Pourquoi on faisait cela pourquoi c’étaient les premières choses à enseigner, pour que tout le monde ressemble à cela, si tous les jours quelqu’un vous dit que tout va bien vous allez le sentir même si en réalité tout ne va pas forcément si bien que cela.

Pour le groupe qui travaille sur l’art et la dictature je vais vous raconter une petite histoire que j’ai vécu quand j’avais votre âge ou quelques ans de plus. J’étais invité avec mes parents chez des amis d’autres parents et à cette soirée il y avait un poète qui lisait ses poèmes, et il y a eu un poème que j’ai vraiment bien aimé et je m’en souviens même encore aujourd’hui et vous allez comprendre pourquoi je m’en souviens aussi bien.
Ce poème était sur le fait qu’il faut penser et réfléchir, c’était à peu près comme cela :
« Les gens ils faut réfléchir
Il faut penser et réfléchir quand on fait quelque chose
Il faut réfléchir quand vous marchez dans la rue
Il faut réfléchir quand vous lisez des livres
Il faut réfléchir sur ce que font les autres
Il faut penser, réfléchir, penser, réfléchir, penser, réfléchir »

– Qu’est ce que vous pensez de ce poème, c’est bien ?

« – Bin oui parce qu’il faut réfléchir dans la vie »
En fait ce poète il était interdit à l’époque et ce poème en particulier c’était absolument impossible de le lire dans un livre parce qu’il était interdit. Et qu’est ce que cela veut dire pour un poète si les autres ne peuvent pas lire ce qu’il a écrit et qu’il doit oublier son travail, cela veut dire qu’il ne peut pas travailler.
J’ai vraiment aimé ce poème mais si il ne c’était passé que cela je ne me souviendrai pas vraiment de ce qu’il s’est passé cette nuit, j’ai demandé à ce poète mais pourquoi ce poème est interdit car c’est vraiment bien, il faut penser à réfléchir, je n’avais que 10/12 ans, quand j’ai posé cette question il y avait beaucoup d’amis de mes parents et tous les adultes ont fait « hmmmm hmmm » l’air un peu consterné et c’est cette réaction qui m’a marqué, même davantage que cette situation de poème.
Donc en fait si cela n’était pas bien et interdit, c’est que si vous commencez à penser et réfléchir vous pouvez comprendre des choses que les gens en haut (du pouvoir) pensent qu’il n’est pas nécessaire de comprendre.
Voilà ça c’est juste une anecdote.

Une autre histoire qui m’a beaucoup marqué aussi, quand j’étais à l’université dans les années 60 c’était une grande université de 3000 personnes, il y avait beaucoup d’étudiants qui étudiaient plein de matières différentes et il y avait des gens avec beaucoup de talent qui voulaient faire une pièce de théâtre. Tous les acteurs dans ce groupe de théâtre c’étaient des étudiants de mathématiques, de chimie, de lettres … le premier spectacle qu’ils ont fait ils ne l’ont montré que 2 fois parce qu’en fait cela n’était pas leur travail, ils voulaient faire ça mais

c’était en plus de leurs études et ils n’avaient pas beaucoup le temps de le faire tourner.
Ils avaient un auditorium très grand où ils pouvaient faire un spectacle gratuit, le premier spectacle était absolument complet, j’ai réussi à entrer dans le deuxième spectacle et j’ai vraiment aimé ce qu’ils ont fait, comment ils ont joué et toute la salle était très enchantée, cela a plu énormément à tout le monde, tout le monde était debout entrain d’applaudir, cela a eu un succès énorme. Et les étudiants voyant ce succès ont eu envie de faire un autre spectacle, 2 mois plus tard il y avait un autre spectacle qui était prêt mais 2 semaines plus tard tous les étudiants qui participaient à ce spectacle ont été viré de l’université. Parce que dans ce spectacle il y avait quelque chose qui ne faut pas dire, vous imaginez leur talent parce qu’il y avait environ 1000 personnes dans la salle et ils ont vraiment captivé l’attention de tout le monde, vous pouvez imaginer n’importe quel artiste ou poète qui a beaucoup de talent comme Shakespeare qui est interdit de dire et faire ce qu’il fait.

Article de Lucie, Sacha, Lili et Rosa

Source : Entretien réalisé avec Mark et Svetlana Gorokhova qui ont vécu en URSS